Aide à la perte d'emploi ou de stage du fait du covid 19

Le  12 mai 2020

À partir du mardi 12 mai, vous pourrez effectuer une demande d'aide de 200€, selon certaines conditions et en complément d'aides déjà mises en place.

Qui est concerné ?

Etudiants en formation initiale (hors apprentis) boursiers et non boursiers, subissant une baisse de leurs ressources à la suite de la perte de leur emploi dans le cadre d’une activité salariée, ou de la non réalisation de tout ou partie de leur stage gratifié du fait du Covid 19

Etudiants ultramarins, bousiers ou non boursiers, poursuivant leurs études en métropole et qui y résident au 1er mai 2020.

Quelles sont les conditions d'attribution de l'aide ?

Perte d’emploi
Emploi répondant aux caractéristiques suivants :
  • Exercice de l’activité d’au moins 2 mois et 8 heures par semaine depuis le 1er janvier 2020 (plusieurs contrats de différents employeurs possibles)
  • l’exécution du dernier contrat doit avoir été interrompue avant son échéance initiale et au plus tard le 1er juin 2020.

Voir pièces justificatives
Non réalisation de tout ou partie du stage gratifié
Stage répondant aux caractéristiques suivantes :
  • Stage qui aurait été obligatoire en l’absence de confinement
  • Stage gratifié supérieur à 2 mois
  • la convention de stage devait prévoir un début d’activité au plus tard le 1er juin 2020
si le stage a commencé à être réalisé, il a été interrompu avant son échéance initiale, entre le 17 mars et le 1er juin 2020.

Voir pièces justificatives
Etudiants ultramarins
Pour les étudiants ultramarins :
  • Avoir ses parents, son tuteur légal ou le délégataire de l’autorité parentale en outre-mer
  • Poursuivre ses études en métropole
  • Etre présent en métropole au 1er mai 2020

Voir pièces justificatives

Quelles sont les pièces justificatives à fournir ?

Perte d’emploi
  • une attestation établie par l’employeur de la perte d’emploi et du nombre d’heures travaillées initialement prévu;
  • une copie du contrat de travail en cours au plus tard au 16 mars 2020 et, le cas échéant, du ou des contrat(s) antérieur(s) pour justifier d’une activité d’au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020 ;
  • une copie de la carte d’étudiant au titre de l’année universitaire 2019-2020 ;
  • un relevé d’identité bancaire.

En outre, l’étudiant attestera sur l’honneur qu’il est confronté à de graves difficultés financières justifiant sa demande d’aide.
Non réalisation de tout ou partie du stage gratifié
  • une attestation de l’arrêt du stage ou de sa non réalisation du fait de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie de covid-19 prévues aux chapitres 1 à 4 du décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, établie par l’employeur ;
  • une copie de la convention de stage prévoyant un début d’activité au plus tard le 1er juin 2020 ;
  • une copie de la carte d’étudiant au titre de l’année universitaire 2019-2020 ;
  • un relevé d’identité bancaire.

En outre, l’étudiant attestera sur l’honneur qu’il est confronté à de graves difficultés financières justifiant sa demande d’aide et que le stage était obligatoire avant la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie de covid-19.
Etudiants ultramarins
  • un justificatif de domicile de ses parents ou de son tuteur légal ou du délégataire de l’autorité parentale dans un département d’outre-mer, une collectivité d’outre-mer ou en Nouvelle-Calédonie ;
  • une quittance du loyer à son nom versé au mois d’avril pour un logement en métropole ou, à défaut, une attestation d’hébergement à titre gratuit ;
  • une copie de la carte d’étudiant au titre de l’année universitaire 2019-2020 ;
  • un extrait du livret de famille ;
  • un relevé d’identité bancaire.

En outre, l’étudiant attestera sur l’honneur qu’il est en situation d’isolement en métropole.

Comment faire la demande ?

Via un formulaire simplifié, qui sera accessible sur MesServices.etudiant.gouv.fr à partir du 12 mai.

Le versement de l'aide interviendra dans les semaines qui suivront afin que les étudiants puissent en bénéficier le plus rapidement possible.

À noter

  • L'aide sera d'un montant fixe de 200 euros, versés en une fois.
  • L'aide n'est pas cumulable avec le chômage partiel (qui concerne les apprentis/alternants) ou l'aide aux auto-entrepreneur

En revanche, elle est cumulable avec :
  • La bourse sur critères sociaux des Crous
  • Les aides spécifiques ponctuelles et annuelles des Crous
  • Les aides mises en place localement par les établissements d'enseignement supérieur
Publié le 13 mai 2020