La déclaration de revenus

Que vous ayez des revenus ou non, vous devez remplir votre avis d'imposition chaque année. Seul ou avec vos parents, quelles conséquences ?

Faut-il déclarer ses revenus seul ou resté rattaché au foyer fiscal de ses parents ?

Dès ses 18 ans, l'étudiant peut soit rester attaché au foyer fiscal de ses parents, soit remplir sa propre déclaration. Le rattachement est possible jusqu'à 25 ans, un étudiant comptant pour une demi-part fiscale, au-delà il doit faire sa propre déclaration.

Si l’étudiant se déclare seul, il peut bénéficier de certains avantages (tarifs divers basés sur le quotient familial etc.) mais les parents perdent le bénéfice de sa part fiscale et de certaines allocations.

Chaque situation présente des avantages et/ou inconvénients. Il est donc important de simuler les différents scénarios afin de déterminer le plus avantageux en fonction de la situation de la famille.

En cas de doute, s'adresser au centre des impôts
 

Quels revenus déclarer ?

Les revenus des étudiants ne sont pas tous à déclarer, que ce soit par lui-même ou par ses parents.

C’est le cas par exemple des bourses sur critères sociaux, des allocations logement, des gratifications de stage si elles n’excèdent pas une certaine somme annuelle (...).
 

Attention ! Certaines bourses académiques sont imposables et doivent être déclarées. Renseignez-vous bien sur les modalités de déclaration de vos bourses.

En revanche, d’autres revenus tels que les paies doivent être déclarés : les revenus de votre job étudiant/job d'été/activité salariale exercée en parallèle à vos études. 

Si vous avez touché plus de 4 618 € (3 fois le SMIC) en 2020 et que vous aviez moins de 26 ans au 1er janvier 2020, les revenus au-delà de 4 618 € seront soumis à imposition.
 
Publié le 15 octobre 2021